Growth Hacking

Le GROWTH HACKING ?
Litéralement Amélioration (hacker) de la croissance (growth) ou “Lean Marketing for start-ups”.

Un concept venu de la Silicon Valley qui s’ajoute à beaucoup d’autres. Le web évolue techniquement ainsi que dans la pratique ;  Ces évolutions entrainent la création de nouveaux leviers du webmarketing. Chaque nouvelle pratique, chaque nouvel outil du web est un moyen supplémentaire de développer de nouvelles méthodes, de nouveaux moyens de générer du trafic ou de l’adhésion sur un site, une application, une marque …

Le growth hacking ne semble pourtant pas nouveau, cela reste du webmarketing… Du marketing… dont l’unique obsession est d’obtenir le maximum de croissance dans un minimum de temps. Mais ce qui semble nouveau dans le Growth Marketing c’est qu’il s’agit avant tout d’une méthode : le schéma A.A.R.R.R. (Acquisition => Activation => Retention  =>  Referral (renvoi)  =et/ou> Revenue.
Un système pyramidal très très efficace.

 

growth marketing

  • Acquisition : Répondre à un besoin, fournir gratuitement un service, un outil.
  • Activation : L’utilisateur est acteur, il vous aide à améliorer le produit, il laisse ses coordonnées (création d’un compte client, coordonnées des réseaux sociaux ou inscription à une newsletter).
  • Retention : La Fidélisation / Le Partage –  par l’e-mailing Optin, la newsletter, les résaux sociaux (faire de l’utilisateur gratuit un client ou l’inciter à Partager)
  • Referal : La viralité – L’utilisateur devient vecteur de communication, l’utilisateur gratuit devient votre commercial : par emails (en bas de page) ou par partages sur les réseaux sociaux.
  • Revenue : l’utilisateur devient client

Conclusion : l’utilisateur occasionnel vous fait profiter de son réseau et devient votre commercial… un “homme sandwich”!
Dans la masse d’utilisateurs gratuits certains deviendront clients, pour des raisons de fréquence d’utilisation ou pour obtenir plus d’options sur le service.
Sur le même principe que les Adsense, notons que dans un futur proche, il ne sera pas rare de rémunérer l’utilisateur qui vous a apporté un client.

Une relation Gagnant/Gagnant :

  • La start-up : propose un service gratuit de bonne qualité, mais se fait connaitre, améliore son service et finit par vendre des options.
  • L’utilisateur occasionnel est gagnant puisqu’il ne paie pas (il partage ses adresses réseaux et aide à vendre, à améliorer le service)…au mieux il est bénéficie d’un retour financier ou profite d’offres promotionnelles intéressantes.

Dans le même registre : L’Inbound Marketing